Apprendre le français en France

Quelle orientation post-bac choisir après des études littéraires ?


Études littéraires : et après ?*

A la suite d’études littéraires, un grand nombre de bacheliers s’orientent vers les domaines de la littérature, l’histoire, la géographie mais aussi les langues.

La plupart d’entre eux intègrent naturellement l’université. Les littéraires y choisissent avant tout les langues et les lettres : lettres classiques - latin, grec littératures et langues depuis l’Antiquité - lettres modernes - littératures des origines à nos jours, langue française, langue vivante et latin - et sciences du langage : fonctionnement du langage, linguistique, phonétique, syntaxe...

En ce qui concerne le langage, on retrouve majoritairement : d’un côté, ceux qui se destinent à l’enseignement et, de l’autre côté, ceux qui veulent acquérir des compétences dans deux langues mais aussi en droit, en économie et en gestion.

Pour ceux qui souhaitent s’orienter vers l’enseignement du Français Langue Étrangère, il existe un Master qui s’inscrit dans le schéma classique Licence – Master – Doctorat et qui permet d’obtenir le fameux diplôme. Enfin, en dehors de l’université, il existe également des parcours de formation en ligne (plateformes linguistiques, cours sur Skype, entre autres) ou de courte durée (permettant d’obtenir, par exemple, un certificat de capacité à l’enseignement ou un diplôme professionnel).

Il est également possible de réaliser un bilan d’orientation scolaire, une méthode reconnue pour accompagner les bacheliers en prise de doute quant à leur avenir professionnel et aux choix qu’ils doivent effectuer une fois leur diplôme en poche.

L’orientation post-baccalauréat

Une fois leur diplôme obtenu, les jeunes bacheliers se retrouvent à un moment crucial de leur vie professionnelle. Ils doivent en effet - et rapidement - trouver la voie qui leur correspond le mieux en fonction de leurs capacités. Qu’il s’agisse de formations courtes ou longues - et ce, toutes filières confondues - les formations ne manquent pas en première année d’enseignement supérieur en France.

Il n’est donc pas toujours évident de choisir entre une branche ou une autre, d’autant plus lorsqu’on n’a pas forcément en sa possession toutes les informations nécessaires à une bonne prise de décision (débouchés, réalités du métier, compétences demandées, etc.)

Le conseil en orientation permet d’aider les jeunes dans leurs choix de poursuite d’études. Il permet notamment aux bacheliers de réaliser un bilan d’orientation scolaire afin d’établir un plan d’avenir basé sur leurs motivations, leurs envies et leurs goûts, ainsi que sur leurs capacités.

Certains parents font même appel à un coach d’orientation pour aider leurs enfants à trouver leur voie. En fonction de leurs aptitudes, de leurs centres d’intérêts et bien sûr de leurs résultats scolaires, ils établissent ensemble un profil pour mieux cerner les opportunités qui pourraient se présenter en termes de poursuite d’études. Les conseils pertinents fournis aux bacheliers par le coach doivent les aider à arriver au bout de leurs objectifs.

Ces derniers sont de plus en plus nombreux et présents dans la plupart des villes en France.

Un jeune diplômé résidant en Ile-de-France n’aura ainsi aucun mal à faire appel à un conseiller d’orientation scolaire à Paris pour construire son projet d’avenir.


* Agence Fle.fr / Com. PRO