Apprendre le français en France

L’actualité du FLE et du français dans le monde
Un message de l’ASDIFLE

Un bien étrange printemps... et des défis pour la rentrée

Les responsables de l’ASDIFLE, Association de didactique du français langue étrangère, ont adressé un message aux adhérent/es dont nous publions ici l’intégralité.


"Nous avons traversé un bien étrange printemps. De Paris à Madrid et de Séoul à Pékin, en passant par New-York et Buenos Aires, annulation des colloques, reports de rencontres prévues de longue date, chute libre des échanges d’étudiants internationaux, réduction drastique des budgets.

Chaque semaine a apporté son lot de doutes et de chiffres inquiétants.

S’il est trop tôt pour savoir ce qui émergera de cette situation inédite, un élément semble récurrent : les musiciens jouent devant un public qu’ils imaginent, les comédiens enregistrent des textes qui s’envolent dans des espaces plus ou moins définis, les enseignants, chacun à sa place et avec des modalités très diverses, testent, voire inventent des dispositifs d’enseignement-apprentissage sans apprenants/étudiants/élèves visibles, ou visibles autrement, semaine après semaine.

Parler à un écran se révèle être une expérience qui peut être déstabilisante
mais nous n’avons pas eu le choix. Faisons l’hypothèse que ces mois d’isolement auront développé à la fois l’imagination et la rigueur de tous.

Au-delà de la maîtrise des outils techniques, des partages d’écran, des micros coupés ou activés au bon moment, les échanges ont été maintenus, grâce à des enseignants qui ont su se projeter dans un inconnu pédagogique, sans la régulation du feedback, mais aussi reformuler, réinventer ce qui se passait dans l’ici et maintenant de la classe. Adaptation des enseignés, qui ont découvert que les nouveaux supports ne servaient pas qu’aux jeux de tous types…

Tout ne s’est pas passé idéalement bien sûr. Les centres de langue en France et hors de France vivent une situation très difficile, des enseignants perdent des contrats, des enseignés disparaissent.

Mais quelque chose a changé, et les outils numériques, partout et de plus en plus souvent, feront désormais partie du dispositif ordinaire des enseignements de langue.

Tenir la barre entre imagination et rigueur, rigueur et imagination, quel défi stimulant pour la rentrée prochaine !

L’Asdifle s’inscrit dans la réflexion qu’induit nécessairement cette profonde modification des pratiques.

La situation des universités restant trop instable pour pouvoir maintenir la date de notre journée d’études initialement prévue en octobre, faisant suite à la journée professionnelle de janvier, sur la thématique : "Multisupports et multimodalités", nous devons la reporter à 2021.

Notre prochain rendez-vous est donc fixé au vendredi 9 octobre, dans les locaux de l’Alliance française de Paris, pour une AG ordinaire annuelle.

Passez de très belles vacances !"

En savoir plus sur l’ASDIFLE


Publié le 3 juillet 2020
Les
métiers
du
FLE
Advertisement