Apprendre le français en France

L’actualité du FLE et du français dans le monde
Le Français dans le monde

Le numérique en classe de FLE : un état des lieux

À la demande de l’OIF, le CAVILAM a réalisé une étude sur les usages du numérique dans l’enseignement du Français langue étrangère, dans le cadre du Rapport 2018 la langue française dans le monde.


En voici quelques extraits :

Si, en 2018, les salles de classe des Alliances françaises et des Instituts français dans le monde sont très souvent équipées d’un ordinateur, d’un vidéoprojecteur, d’un tableau numérique interactif ou de tablettes, l’équipement des classes des établissements publics d’enseignement secondaire et supérieur semble varier du tableau traditionnel à craie aux équipements de pointe, quels que soient les pays.

Alors que ces disparités pourraient être attribuées intuitivement aux inégalités Nord/Sud du fait d’une fracture numérique supposée, la réalité sur le terrain est très différente. Il est tout aussi possible de trouver des établissements très peu équipés dans un pays européen que de rencontrer des établissements dotés de casques de réalité virtuelle en Inde par exemple.

Des compléments aux supports traditionnels

Selon les usages identifiés à ce jour, hors cadre expérimental, les ressources numériques ont presque toutes vocation à être utilisées pour la préparation des cours et en complément des supports traditionnels (méthode papier, photocopies, etc.) et non à les remplacer.

Les outils numériques s’intègrent majoritairement à des pratiques pédagogiques déjà anciennes, mais ils facilitent grandement leur mise en place : pédagogie différenciée, pédagogie de projet, autonomie de l’apprenant, approche actionnelle, etc.

II devient aisément concevable de combiner dans une même séquence un support audiovisuel, une activité d’écoute et de visionnage, puis de passer à une activité sur support papier et d’enchaîner sur une activité de production orale ou écrite avec l’aide d’un outil numérique, publiée ensuite sur un réseau social ou un espace numérique de travail.

Les tablettes et mobiles constituent eux-mêmes, grâce à leurs fonctionnalités intégrées, des outils pédagogiques précieux. Il est devenu ainsi très facile de photographier, filmer, enregistrer, partager, échanger, d’accéder de façon immédiate à une information et de communiquer avec d’autres usagers.

Avec le numérique, le cours ne se limite plus au temps et à l’espace de la classe. Un travail hors classe, une continuité de l’effort, un partage continu de ressources entre pairs, des échanges entre l’enseignant et les apprenants, des communications vers les parents des apprenants sont possibles.

Néanmoins, les enseignants mentionnent très souvent des soucis de matériel ou de stabilité de connexion Internet, quel que soit le pays d’origine. La formation des enseignants, la maintenance des matériels et les politiques institutionnelles restent en outre des points cruciaux du déploiement de ces (nouveaux) usages pédagogiques.

« Il est tout aussi possible de trouver des établissements très peu équipés dans un pays européen que de rencontrer des établissements dotés de casques de réalité virtuelle en Inde par exemple. »

L’étude en chiffres

La collecte de données a été effectuée auprès des professionnels du secteur privé et public, relayée via les réseaux sociaux. 2 445 enseignants de 128 pays (issus des AF, des IF, des établissements scolaires, enseignants ayant suivi le CLOM du CAVILAM – Alliance française, etc.) ont répondu à une enquête en ligne réalisée entre le 9 avril et le 14 mai 2018. 47 « pays du Nord » (62 % des réponses) et 81 « pays du Sud » (38 % des réponses) selon la définition de la limite Nord/Sud sur Wikipédia (" class=").

88 % des salles de classe des enseignants sondés sont équipées d’un ordinateur et 69,9 % d’un vidéoprojecteur.

[...]

Lire la suite sur le site du Français dans le monde

Publié le 10 mai 2020
Les
métiers
du
FLE
Advertisement