Apprendre le français en France
L’actualité du FLE et du français dans le monde
"On naît de moins en moins francophone, mais on le devient de plus en plus"

La langue française dans le monde : le Rapport OIF 2022

L’Observatoire de la langue française de l’OIF (1) vient de publier, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, ses derniers chiffres. Ils traduisent une progression continue du français dans le monde depuis 2018.

Au travers d’une série d’enquêtes et d’analyses basées sur des recherches universitaires, des travaux de documentation et d’analyses statistiques sur les évolutions démo-linguistiques, des entretiens et des témoignages, l’ouvrage rend compte de la présence et de l’usage du français dans la grande diversité des contextes sociolinguistiques au sein desquels il évolue.

Voici les principaux enseignements de cette enquête :

321 millions de locuteurs

Le français est toujours la 5e langue la plus parlée après l’anglais, le chinois, l’hindi et l’espagnol avec 321 millions de locuteurs, même si le rythme de croissance se ralentit.

Les principaux locuteurs quotidiens sont en Afrique

La majorité de ces francophones ont un usage quotidien de la langue. 62 % d’entre eux résident en Afrique, soit 2,5 points de plus qu’en 2018. La zone Afrique subsaharienne-océan Indien affiche la plus grande progression depuis 2018 avec +15 %. L’avenir de la langue française sur ce continent continue néanmoins de dépendre de certaines conditions liées en particulier à l’éducation dans les pays du Sud où elle est langue d’enseignement pour près de 75 millions d’élèves et d’étudiants.

Le français, seconde langue étrangère la plus apprise mais en recul de 10% en Europe

L’apprentissage du français progresse sur tous les continents sauf en Europe où les politiques éducatives ne s’ouvrent encore qu’insuffisamment à la diversité linguistique. Sur les 51 millions d’apprenants du français langue étrangère, près de 70 % résident sur le continent africain.

Les dangers du monolinguisme dans les organisations internationales

Condition essentielle du multilatéralisme, le multilinguisme est battu en brèche dans la plupart des organisations internationales et régionales où les textes sont produits et circulent essentiellement dans une seule langue. Pour faire « reculer le recul du français », la Secrétaire générale de la Francophonie a reçu l’appui des 88 États et gouvernements membres de l’OIF et des Groupes d’ambassadeurs francophones dans la mise en place d’un « dispositif de veille, d’alerte et d’action ».

Le français, langue du numérique

Confirmant sa 4e place sur internet, le français demeure une langue incontournable dans l’univers numérique, mais les effets de la fracture numérique pèsent sur sa progression. La langue française affiche néanmoins le degré de cyber-mondialisation le plus élevé après l’anglais dont le poids continue de décroître, notamment en raison d’une présence accrue des pays d’Asie et du monde arabe.

Le français langue étrangère

L’évolution du nombre d’élèves apprenants de FLE est différente selon les régions ou les pays, et relève en grande partie de la volonté des autorités nationales de rendre obligatoire l’enseignement d’une deuxième langue étrangère (voire plus) dans leurs systèmes éducatifs.

En dehors des pays anglo- phones, on constate en effet souvent que les politiques publiques ne laissent place qu’à l’anglais comme seule altérité linguistique et culturelle dans la construction des jeunes citoyens et citoyennes.

L’attractivité de la langue française auprès des jeunes publics, de leurs parents et des établissements, tient également aux perspectives qu’elle peut offrir en termes d’employabilité, d’opportunités pour étudier à l’international, accéder à des métiers liés au tourisme, aux organisations internationales ou pour évoluer au sein d’une entreprise ou d’une administration.

L’action politique est déterminante dans la construction de systèmes éducatifs et de sociétés plurilingues qui puissent favoriser l’employabilité des jeunes, la formation et les évolu- tions professionnelles tout au long de la vie. C’est elle aussi qui doit prendre en charge les difficultés auxquelles sont confron- tés nombre de systèmes éducatifs, parfois mis en tension en raison d’effectifs pléthoriques, et d’enseignants de et en en français qui viennent de plus en plus à manquer : départ à la retraite d’enseignants (ce qui suffit parfois à faire disparaître l’offre en français dans l’établissement), crise des vocations pour enseigner les langues (dont le français), qui sont par ail- leurs souvent optionnelles en tant que 2e langue étrangère.

Le français langue de scolarisation

La langue française est langue de scolarisation dans les systèmes éducatifs de 36 États et gouvernements dans le monde (dont 24 se trouvent dans les zones Afrique-océan Indien et Proche-Orient), seule ou aux côtés d’autres langues ; 80 % des élèves scolarisés en français étant concentrés sur le continent africain, où le français occupe généralement la fonction de langue d’enseignement, mais aussi de communication entre les populations (qui ont pour langue première une ou plusieurs autres langues, parfois transnationales, sur des territoires qui se caractérisent par une grande diversité linguistique et culturelle).

(1) Organisation Internationale de la Francophonie

En savoir plus :

Télécharger une synthèse du Rapport 2022

Vidéo : la langue française dans le monde 2022


Publié le 16 mars 2022