Apprendre le français en France
L’actualité du FLE et du français dans le monde
L’actualité des centres de FLE

Contribution label FLE : démarches conjointes des professionnels

Dans un courrier adressé au Directeur général de France Education international, le Groupement Souffle réitère sa demande d’annulation, faute de moyens, de la contribution annuelle des centres au label qualité FLE.


Cette demande est également formulée dans un courrier adressé par le Président de la Fondation des Alliances Françaises, au nom des Alliances Françaises de France labellisées.

De son côté également, le Directeur général du réseau des écoles France Langue a adressé cette même demande d’annulation.

Le groupement FLE devrait s’associer à cette démarche conjointe dont les termes font consensus à ce jour parmi les directeurs de centres :

"L’impact de la crise sanitaire mondiale sur l’activité des centres d’enseignement du français langue étrangère en France place nos établissements dans une situation de quasi arrêt de leur activité depuis 4 mois.

Outre les conséquences dramatiques de cette situation pour nos équipes, nos collaborateurs et nos prestataires, cette situation nous prive de tout moyen financier pour acquitter la participation forfaitaire au dispositif de labellisation qualité FLE pour l’année en cours.

Nous souhaitons en conséquence que l’annulation de cette cotisation pour 2020 et 2021 soit inscrite à l’ordre du jour du prochain Conseil d’administration de France Education International.

Nous tenons par ailleurs à exprimer notre attachement au dispositif de labellisation et entendons oeuvrer à notre place à son maintien."

Cette démarche concertée inédite vise à attirer l’attention de l’opérateur public sur une réalité dramatique. Elle se veut porteuse des intérêts de toute une profession, toutes catégories confondues, centres publics et privés.

En demandant que cette annulation soit actée lors du prochain CA de France Education International les signataires manifestent leur souci que tous les centres labellisés soient placés sur un pied d’égalité.

Enfin, en rappelant leur attachement au dispositif de labellisation, les groupements marquent leur intérêt autant qu’ils expriment leur attente d’un partenariat bien compris entre l’opérateur public et les centres de FLE.

Un tel partenariat appelle de la part de France Education International une adaptation de son mode de fonctionnement à une situation exceptionnelle, comme le font les autres opérateurs publics.


NOTES

(1) - cette contribution annuelle est de 1600 à 3750 € selon le CA du centre, avec engagement pour 4 ans.

(2) - le Groupement Souffle a annoncé de son côté qu’il annulait cette année la cotisation de ses membres, compte tenu de la situation et par esprit de solidarité avec les écoles quelle que soit leur situation.

PROCHAINS ARTICLES
- L’impact de la crise sanitaire sur les centres de FLE : enjeux et perspectives
- Enseignants de FLE : une profession sinistrée
- Centres de FLE : un domaine d’activité spécifique mais "invisible"


Publié le 27 juillet 2020
Les
métiers
du
FLE
Advertisement