Apprendre le français en France
L’actualité du FLE et du français dans le monde
Un initiative de l’ONG Bibliothèques Sans Frontières

Bonjour France : aider les réfugiés ukrainiens à apprendre le français

Lancée mercredi 19 octobre, l’application "Bonjour France" se propose d’aider les réfugiés ukrainiens à apprendre le français depuis l’ukrainien à partir d’exemples du quotidien et à l’aide d’un langage courant et accessible.

Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, l’ONG Bibliothèques Sans Frontières se mobilise et déploie, partout en Europe, des solutions d’urgence pour l’accueil et l’intégration des populations réfugiées.

La dernière en date est une application gratuite pour smartphone pour un apprentissage accéléré du français depuis l’ukrainien, disponible. Elle est disponible depuis le 19 octobre sur smartphone et le sera sur iPhone début novembre.

Selon les Nations Unies, près de 8 millions de personnes ont fui l’Ukraine depuis le début du conflit. Parmi eux, près de 100 000 ont trouvé refuge en France.

Ces populations ont besoin d’apprendre très vite le français pour s’orienter, entreprendre des démarches administratives et tout simplement s’intégrer et se projeter. Il n’existait à ce jour pas de solution gratuite et pratique d’apprentissage du français depuis l’ukrainien et l’alphabet cyrillique.

Une application pour répondre à des situations concrètes

Sur la page d’accueil de Bonjour France, créée avec le soutien de la Fondation La Française des jeux et de la Fondation des Aéroports de Paris, on retrouve 6 thématiques principales : faire ses démarches, s’orienter, travailler, se soigner, se divertir et la vie quotidienne.

Au sein de chaque thématique, les utilisateurs vont pouvoir apprendre le français à travers des exercices inspirés de situations concrètes auxquelles ils sont confrontés lorsqu’ils arrivent en France.

Bonjour France comprend 50 sous-thèmes, 600 phrases préenregistrées en français, 1000 podcasts et 1000 exercices.

Pour permettre une prise en main et un apprentissage rapide, les professeurs de français ukrainien et les professeurs de français langues étrangère qui ont élaboré les ressources pédagogiques ont choisi de systématiquement les accompagner d’une traduction ukrainienne et d’une transcription phonétique en alphabet cyrillique.

Les concepteurs de l’application se sont appuyés sur les demandes des Ukrainiens accueillis dans les unités locales de la Croix-Rouge, pour s’adapter au mieux aux besoins rencontrés par les réfugiés. Ces derniers ont pu donner divers retours d’expériences sur l’application aux différents stades de sa conception. Par ailleurs, les exercices et les services proposés sont voués à être enrichis avec le temps et les utilisateurs peuvent proposer des améliorations et l’ajout de nouvelles thématiques à travers un numéro WhatsApp présent sur l’application.

Bientôt "Bonjour Belgique", "Bonjour Suisse" et "Bonjour Canada"

BNF prévoit de sortir d’autres versions francophones de son application. Ainsi, "Bonjour Belgique" devrait voir le jour dans les 3 prochaines semaines et des équipes travaillent sur "Bonjour Suisse" et "Bonjour Canada".

À terme, l’ONG souhaite sortir des applications similaires pour faciliter l’intégration des autres demandeurs d’asile comme les Afghans par exemple.

BSF prévoit également d’adapter cette application à d’autres pays hôtes (Bonjour Belgique sera lancé le 7 novembre), ainsi qu’à d’autres langues d’origine (farsi, pashto, dari, arabe, bengali…), pouvant servir à d’autres communautés réfugiées.

Un plan d’action "Urgence Ukraine"

Le lancement de l’application s’inscrit dans le cadre du plan d’action « Urgence Ukraine » que BSF met en œuvre depuis 6 mois et qui comprend le déploiement d’espaces de soutien psychosocial et d’éducation d’urgence pour les personnes réfugiées. L’association a ainsi installé 10 Ideas Box en Ukraine, Pologne et Moldavie, et créé 15 bibliothèques d’urgence dans des centres d’accueil et d’hébergement en France, en Belgique et en Italie.

Contact pour plus d’informations : bonjour@bibliosansfrontieres.org

En savoir plus


Publié le 25 octobre 2022