Apprendre le français en France
L’actualité du FLE et du français dans le monde
Une initiative conjointe FEI / CCI Paris Ile de France

Tests et certifications FLE : vers un plan de lutte contre la fraude

Nombreuses sont les raisons qui justifient aujourd’hui la passation de tests et certifications de langue française : valider son niveau, immigrer, obtenir une nationalité ou une carte de résidence, intégrer un établissement.

Dans ce contexte, la réussite à ces certifications ou l’obtention d’un niveau requis recouvrent des enjeux très forts pour beaucoup de candidat·e·s.

L’importance de ces enjeux s’accompagne d’une augmentation des cas de fraude et de tentatives de fraude depuis quelques années.

C’est pourquoi les deux principaux organismes certificateurs de la langue française, la CCI Paris Ile-de-France et France Éducation International, ont décidé de construire ensemble un plan de lutte global contre la fraude.

Ce plan devra permettre une harmonisation des pratiques et la mise en place de sanctions communes pour toute personne contrevenant au règlement propre à chaque certification.

Les solutions juridiques les plus adaptées dans la lutte contre les fraudeurs - usurpation d’identité, triche, soudoiement - et les responsables de la fuite des sujets - non-respect de la confidentialité, partage en amont d’une session auprès des candidats, diffusion publique - font notamment l’objet d’échanges entre les deux organismes certificateurs.

Dans cette lutte, le rôle des centres d’examen est évidemment essentiel par leur implication au quotidien dans la préservation de l’intégrité des tests :
- en respectant scrupuleusement les procédures attenant à la passation et à la sécurisation des épreuves énoncées ici ;
- en redoublant de vigilance pendant la passation ;
- en faisant remonter toute anomalie ou dysfonctionnement constatés lors d’une session par le biais de la fiche d’anomalies habituelle.

Lire la circulaire conjointe CCI Paris Ile-de-France / FEI


Publié le 19 mai 2021
Les
métiers
du
FLE
Advertisement