Apprendre le français en France

Pourquoi faut-il parler les langues maternelles aux bébés, aux enfants, aux adolescents ?

Mercredi 2 juin - Colloque organisé par l’Université Paris 13

Lieu :

De 9h à 17h - Campus Bobigny av. de la Convention amphithéâtre Gutenberg R600

Transmettre sa ou ses langues se conçoit d’un point de vue linguistique, c’est aussi transmettre sa culture, son histoire. Les langues maternelles contribuent à inscrire les enfants dans une famille et un monde d’appartenances lié à l’intime,
le monde du dedans. Le partage de ces langues familiales vient témoigner des compétences parentales, renforce les liens parents-enfants et facilite l’investissement du monde de l’école par des enfants plus sécures. Parler sa langue maternelle permet de mieux parler le français.

Cette transmission est un facteur de protection et de résilience. Or, dans notre société multiculturelle et multilingue, son intérêt semble encore débattu alors que la recherche a établi ce fait depuis de nombreuses années maintenant.

Les professionnels de l’enfance et les enseignants s’interrogent souvent sur les particularités
et l’impact du plurilinguisme sur les compétences langagières, sur le choix des soins ou des accompagnements sociaux-éducatifs dans des situations complexes et vulnérables. Lors de cette journée de colloque, nous verrons comment nous pouvons nous appuyer sur les compétences langagières et transculturelles des familles pour mieux travailler dans des contextes aussi variés que l’école, la protection maternelle et infantile, la protection de l’enfance ou la pédopsychiatrie.

Ce colloque est ouvert à tous les professionnels de l’école, de la PMI, de la protection de l’enfance et du soin.

Inscription gratuite : contact

Lien : Colloque Université Paris 13