Apprendre le français en France

Année universitaire 2018-2019 : le point sur les frais d’inscription


A la rentrée universitaire de septembre 2019, des frais d’inscription différenciés seront introduits dans les établissements d’enseignement supérieur publics pour les étudiants étrangers extra-communautaires.

Vous n’êtes pas concernés si…

Vous avez la nationalité d’un pays de l’Union Européenne (UE), de l’Espace Economique Européen (EEE) ou de la Suisse ;

Vous avez la nationalité canadienne et êtes domicilié au Québec ;

Vous avez la nationalité d’un pays hors UE-EEE-Suisse et ...

  • … si vous étiez déjà inscrits dans un établissement public en 2018/19 et que vous restez dans le même cycle d’études : c’est-à-dire si vous passez en Licence 2 ou Licence 3 ; si vous passez en Master 2 ou si vous poursuivez votre doctorat.
  • … si vous étiez inscrit en 2018/19 dans une formation préparatoire à l’entrée en Licence, Master ou Doctorat (comme une formation en Français Langue Etrangère -FLE) et que vous commencez votre cycle d’études en 2019/20.
  • … vous venez étudier en France dans le cadre d’un partenariat entre universités qui prévoit une exonération des frais d’inscription. C’est le cas des programmes d’échanges Erasmus + notamment.
  • … vous venez étudier en France avec une bourse du gouvernement français (BGF) ou avec une bourse d’exonération attribuée par l’ambassade de France de votre pays d’origine ou du pays où vous résidez.
  • … vous venez étudier en France avec une bourse ou une bourse d’exonération attribuée par l’établissement où vous serez accueilli.
  • … vous avez le statut de réfugié ou que vous êtes bénéficiaires de la protection subsidiaire.
  • … vous avez le statut de résident en France ou vous êtes en possession d’une carte de séjour « vie privée et familiale ».

En savoir plus :
Retrouvez sur le site de Campus France toutes les informations utiles à ce sujet